100_0912Donc ce week end était le dernier que je passe à Pékin, chaque jour qui passe me rapproche un peu plus du foie gras maison de Maman, de la piscine fraiche de mon jardin, et des "alors raconte" de Mamie. Voilà pour le compte à rebours: J-5 avant mon doux village Lot-et-Garonnais.

Bref donc pour mon dernier week end rien de bien exceptionnel, soirée Festnoz samedi au lycée français, pas folichon enfin ça m'a pas passionnée, et puis écouter du biniou ça va deux secondes. (Désolée mes cousins bretons)

Bref et dimanche il me fallait des chaussures, petit tour au Yashow, y a un peu de choix alors on hésite on se tâte, je prends les moches ou les moches? Bah j'ai qu'à prendre les moches...
J'ai quand même réussi à en acheter deux paires de belles, ma vie est fascinante, je sais bien.
100_0913
Et puis après ben on a encore pu observer l'efficacité des chinois quand il s'agit de ne rien faire.

On était tout bonnement en train de fumer un petit clopiot pour se remettre des émotions du marchandage à Yashow quand un attroupement se forme autour d'un taxi non loin de nous.

Très bien très bien, le chinois est attroupeur, allons-y gaiement! Et donc le chauffeur de taxi s'énervait à qui mieux mieux après sa cliente, on a pas bien saisi les tenants et les aboutissants du conflit mais au fur et à mesure des chinois s'agglutinaient et y allaient de leur petit commentaire, bras ballants et bide en avant, heureusement il faisait pas encore assez chaud pour que ces messieurs aient ROULE leurs marcels pour découvrir ces jolis bidons.

Enfin bon on est parties avant la fin du conflit mais à mon humble avis y a moyen qu'ils y soient encore à l'heure où j'écris...